Le patron d'Allianz met en garde contre la faillite des assureurs-vie

Le PDG du groupe Allianz, Oliver Bäte, a mis en garde contre la faillite des assureurs-vie allemands en raison de la politique actuelle de taux d'intérêt bas.
Allianz
Allianz

"Au vu du bouleversement massif, je pense que quelques concurrents qui n'ont pas bien fait seront éliminés", a déclaré Bäte au "Handelsblatt". Une partie de l'économie de marché est le départ d'entreprises qui ne l'ont pas fait? cela doit également être le cas des prestataires de services financiers.

La politique de taux d'intérêt zéro de la Banque centrale européenne (BCE) a été un fardeau énorme pour l'industrie pendant des années. Lors de sa réunion de mi-décembre, la banque centrale vient de décider d'étendre ses mesures de politique monétaire en raison de la crise corona. Bäte prend la politique de taux d'intérêt bas de la BCE en jugement avec des mots inhabituellement vifs: «Nous préparons déjà le terrain pour la prochaine grande crise», a averti le dirigeant. Dans certaines parties du marché boursier, il y a maintenant des «évaluations complètement absurdes». En raison de l'échec de la politique du marché monétaire, il y a un manque d'innovations, d'investissements dans les infrastructures, d'expansion de la compétitivité dans l'énergie, la technologie ou le changement climatique. «Notre capacité à investir diminue systématiquement», a averti Bäte. Cependant, l'Allemagne a besoin de plus de politique budgétaire, de plus d'innovations, de plus de réformes et doit investir davantage dans l'éducation "afin que nous puissions générer une croissance à long terme au lieu de distribuer constamment de l'argent que nous volons à nos enfants". La société a été systématiquement menti sur les coûts de suivi des faibles taux d'intérêt, s'est plaint le gérant.

Quelqu'un a dû rembourser la dette. Même si la BCE cessait d'acheter des obligations, il faudrait des années pour que les taux d'intérêt reviennent à un niveau économiquement rationnel. «Nous aurons des taux d'intérêt nuls ou négatifs pendant encore dix ans», a déclaré Bäte. «Les épargnants sont trompés. Cela vaut également pour les clients de l'assurance-vie. "

L'alliance réduira les garanties d'assurance vie pour les nouvelles polices à partir de 2021. Ce n'est pas le cas que l'assureur ne souhaite plus offrir à ses clients une garantie de prime complète en assurance-vie, a déclaré Bäte. "Nous ne pouvons tout simplement pas le faire parce que les règles et réglementations nous l'interdisent et, deuxièmement, les lois du marché sont complètement sapées par la politique ultra-souple de la banque centrale."