Au moins trois morts dans l'attaque de Vienne - motif islamiste

Au moins trois personnes ont été tuées dans l'attaque au centre-ville de Vienne lundi soir.
Officiers de police autrichiens, sur dts
Officiers de police autrichiens, sur dts

Le ministre autrichien de l'Intérieur Karl Nehammer (ÖVP) a annoncé mardi matin qu'il y avait deux hommes et une femme. Au moins 15 autres personnes ont été blessées.

Nehammer a parlé d'une attaque islamiste. L'auteur identifié, qui a été abattu par les forces, était un sympathisant de la milice terroriste de l'EI. Il était armé d'un fusil d'assaut et avait un faux explosif avec lui. Pour le moment, il ne peut être exclu qu’il y ait d’autres auteurs.

Par conséquent, des investigations intensives sont menées à proximité du tireur connu. En raison de l'enquête en cours, aucun autre détail n'a pu être donné. Nehammer a appelé les citoyens à continuer à éviter le centre-ville. Il n'y a pas non plus de scolarité obligatoire le mardi.

L'attaque s'est produite lundi soir vers 20 heures. Selon la police, il devrait y avoir un total de six scènes de crime. Au départ, les autorités ont parlé de plusieurs auteurs avec des armes d'épaule - mais cela n'est plus considéré comme certain. Il n'était pas encore clair au départ si l'attaque visait éventuellement une synagogue.