BVMW: associer l'aide des constructeurs automobiles aux relations avec les fournisseurs

Pneus de voiture, à propos de dts
Pneus de voiture, à propos de dts
L'Association fédérale des petites et moyennes entreprises (BVMW) veut subordonner les fonds publics aux constructeurs automobiles au fait que les entreprises traitent équitablement avec leurs fournisseurs.

Les tentatives des constructeurs automobiles pour forcer les fournisseurs à accorder des remises malgré des commandes fermement convenues sont des pratiques commerciales «inacceptables», écrit le patron du BVMW, Mario-Ohoven, dans une lettre adressée au ministre de l'Économie Peter Altmaier (CDU), sur laquelle Focus rapporte. Il y suggère que le ministre "préconise de lier l'octroi d'aides d'État aux constructeurs automobiles à leur promesse contraignante de ne pas renégocier les contrats en cours avec les fournisseurs à leurs frais".

BMW justifie sa demande urgente aux fournisseurs d'accorder des remises ultérieures, par rapport à la Focus avec les conditions-cadres économiques difficiles pour l'entreprise. «Parce que le groupe BMW ne peut pas relever seul les défis actuels, nous estimons qu'il est approprié que les fournisseurs qui, à notre avis, sont en mesure d'apporter une contribution», a déclaré une porte-parole de l'entreprise. Daimler n'a pas pris position sur la réclamation BVWM au magazine. VW a informé le Focus que le groupe s'efforce "à tout moment de maintenir un partenariat avec ses quelque 40.000 XNUMX fournisseurs dans le monde", a déclaré un porte-parole. "En raison des relations commerciales très étroites dans l'intérêt des deux parties, le groupe Volkswagen n'a aucun intérêt à mettre les fournisseurs sous pression économique."