Leverkusen gagne à Mayence

Edmond Tapsoba (Bayer Leverkusen), sur l'allemand
Edmond Tapsoba (Bayer Leverkusen), sur l'allemand
Ce jeu peut être décrit comme une victoire au travail. Le Bayer Leverkusen a remporté sa première victoire de la saison au FSV Mainz. L'inoffensif Rheinhessen continue d'attendre le premier point à gagner.

Les deux entraîneurs ont fait quatre changements avant le match. L'entraîneur de Mayence Jan-Moritz Lichte a plongé Mwene, Hack, Quaison et Hack contre Kilian, Öztunali, Burkhardt et Niakhaté.

Peter Bosz a effectué trois changements dans son équipe en raison de blessures (Arias, Wirtz et Schick), tandis que Bellarabi tournait sur le banc. Ils ont été remplacés par Lars Bender, Amiri, Bailey et Alario.

Leverkusen a pris le contrôle du match très tôt. Mayence n'a pas eu lieu offensivement. À la 30e minute, c'est Alario qui a dirigé le ballon dans le but à sept mètres.

Après la pause, Mayence a pressé un peu plus tôt et a tenté de perturber la structure de jeu de Leverkusen dès le début. Ils ont donc pris à Leverkusen le déroulement du match. À la 79e minute, Tapsoba, basé à Leverkusen, a vu le carton rouge en raison d'un prétendu frein d'urgence, qui a été révisé par la preuve vidéo en raison d'une position de hors-jeu préalablement déterminée.

Mayence n'a pas réussi à mettre Leverkusen en danger, de sorte que le Bayer-Elf a pu ramener le 1-0 sur la durée.