OVG de Berlin: le couvre-feu reste suspendu pour les restaurateurs qui se plaignent

Pub, à propos de dts
Pub, à propos de dts
Le couvre-feu à 23 heures reste suspendu pour les onze restaurateurs qui se plaignent.

Cela a été décidé vendredi par le tribunal administratif supérieur de Berlin-Brandebourg. Le département sénatorial de la santé, des soins infirmiers et de l'égalité des chances avait déposé une plainte contre la suspension dans l'après-midi, "qui n'a pas encore été étayée", a indiqué le tribunal.

Dans le même temps, elle avait demandé qu'une décision provisoire soit rendue pour ordonner l'effet suspensif de cette plainte. Cela avait pour but d'empêcher les onze candidats de garder leurs restaurants ouverts au-delà du couvre-feu de 23 heures dans l'attente d'une décision sur la plainte, a-t-il déclaré. Le 1er Sénat du Tribunal administratif supérieur n'a pas donné suite à la demande de décision provisoire convoitée. Le tribunal administratif avait raisonnablement justifié que l'ouverture de restaurants au-delà du couvre-feu ne constitue pas une menace pour justifier l'ordonnance d'un couvre-feu. Selon les mesures de protection et d'hygiène applicables, les restaurants n'auraient pas joué un rôle significatif dans le processus d'infection. Si les mesures d'hygiène prescrites sont respectées, les rencontres dans le plus petit des espaces resteront probablement l'exception. Étant donné que seuls les onze restaurants des requérants sont autorisés à rester ouverts au-delà du couvre-feu, il ne faut pas s'attendre à un grand nombre de visiteurs. De plus, il est interdit de servir de l'alcool à partir de 23 heures.